Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Afrique de l’Ouest/ L’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) dispose désormais d’une agence à San Pedro, dans la cité balnéaire de Côte d’Ivoire | Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux |
Dans cette interview, Moussa Diomand?, candidat ? la pr?sidence de la chambre de commerce et d?industrie de C?te d?Ivoire (CCI), livre les raisons de sa candidature aux op?rateurs ?conomiques du secteur des Pme.

Que repr?sente, pour vous, la chambre du commerce et d?industrie de C?te d?Ivoire?

La chambre du commerce et d?industrie de C?te d?Ivoire est un instrument qui doit permettre la transformation de l??conomie ivoirienne, accompagner la politique gouvernementale, permettre le r?seautage de nos entreprises et les encadrer et les orienter dans l??conomie mondiale. Voil? ce que doit ?tre notre chambre de commerce et d?industrie.

Vous ?tes candidat ? la pr?sidence de cette institution, que comptez-vous y apporter de plus?

Oui, il y a beaucoup ? faire, des choses ? corriger forcement. Cette chambre commerce est aujourd?hui noy?e par une multitude de chambres. Elle n?arrive pas ? bien jouer le r?le qu?on attend d?elle. Il faut donc qu?on ait une chambre de commerce qui cadre avec la r?alit?. Je suis candidat parce que je suis entrepreneur. Je suis un produit des PME et je pense que la transformation de notre ?conomie, sa diversification, tous ces ?l?ments doivent ?tre d?battus au sein de la chambre de commerce et d?industrie. Pour ma part, cette chambre de commerce doit permettre d?accompagner nos PME, nos entreprises ? l?export, leur permettre d??changer entre elles, comprendre les enjeux. Il faut une chambre de commerce qui refl?te les r?alit?s de notre ?conomie. Notre ?conomie est certes bas?e sur l?agriculture mais ce sont les PME en g?n?ral qui la consolident. Elles ne doivent pas ?tre l?apanage des multinationales qui, elles, n?ont pas besoin de financement, d?accompagnement. Ce sont plut?t les PME qui ont besoin de financement, de r?seau, de sous-traitance, de partenariat. La chambre de commerce est un bel instrument pour mettre en ex?cution les d?cisions pris les institutions.

Y-a-t-il une diff?rence dans le fonctionnement entre la chambre de commerce et d?industrie de C?te d?Ivoire et celles que vous avez visit?es ?

Je ne dirai pas que nous sommes en retard au regard des autres chambres. Chaque chose vient ? son temps. Aujourd?hui si le gouvernement a d?cid? de renouveler les instances de la chambre de commerce, c?est un pas important dans son fonctionnement.
Regardez tr?s bien l??conomie burkinab?, elle est une ?conomie port?e par sa chambre de commerce. De m?me pour l??conomie malienne. Elle est port?e par sa chambre de commerce. Et ces pays ont des repr?sentations en C?te d?Ivoire, au Ghana et un peu partout dans la sous-r?gion, mais notre chambre est repr?sent?e nulle part.
Nous voulons apporter notre exp?rience du travail ? la coop?ration, ? l?internationalisation de notre chambre de commerce mais ?galement voir dans quelles mesures les enjeux ?conomiques mondiaux peuvent ?tre pris en compte dans nos r?flexions.

Qu?est-ce que vous proposez concr?tement aux op?rateurs ?conomie ?

Les chantiers sont vastes, nous allons travailler par fili?re. Chaque fili?re a des probl?mes, des difficult?s. Il s?agit de permettre ? nos entreprises de gagner de l?argent, de vendre des produits ? travers le monde entier. Concr?tement ce que nous proposons ? nos op?rateurs ?conomiques d?entrer ? la chambre de commerce pour qu?ensemble nous r?fl?chissions sur des probl?matiques li?es ? l?export, ? la fiscalit?, ? la transformation de nos produits. Les chantiers sont donc vastes parce que chaque secteur d?activit? ? des probl?mes.
L?emploi des jeunes est aussi une pr?occupation pour nous. La probl?matique des femmes dans l??cosyst?me l?est ?galement. En somme, il s?agit de b?tir un ?cosyst?me ensemble. Et le pr?sident Diomand? compte travailler avec une ?quipe avec une vision sur l?innovation qui doit ?tre ??le made in C?te d?Ivoire??. Ensemble nous allons r?fl?chir ? cela, nous avons des ?l?ments pour les accompagner ? l?international. Nous allons leur expliquer comment faire du business, d?velopper leur savoir-faire. Lorsque les op?rateurs ?conomiques arrivent en C?te d?Ivoire, la chambre de commerce doit ?tre la porte d?entr?e. L?accueil de ces op?rateurs ?trangers, la collaboration avec eux, le secret de gestion des affaires, les attentes de ces op?rateurs ?conomiques ?trangers, etc. Tous ces ?l?ments sont donc ? prendre en compte dans l??dification d?un nouvel ?cosyst?me pour les chambres de commerce.

A quelques semaines de l??lection pr?sidentielle ? la Chambre de Commerce quelles sont vos chances ?

Je ne parlerai pas de chance en tant que telle. Je pense qu?il faut surtout parler d?atouts. Je pense donc que j?ai les meilleurs atouts. Je suis celui qui vit avec les PME, qui vit avec les entreprises, qui se r?veille avec tous ces acteurs. Je ne suis pas dans une candidature d?opportuniste. Je suis dans une d?marche coh?rente, une logique qui est mon cheminement. Je suis pragmatique, je pense que les PME et les entreprises ivoiriennes doivent voter celui qui vit au quotidien leurs probl?mes avec eux, et non des gens qui pensent que la chambre de commerce est un lieu de repos ou un lieu d?int?r?t personnel o? on y va parce qu?on veut ?tre quelqu?un. Non ! ?a ne m?int?resse pas.
Ce qui m?int?resse, c?est comment faire pour que nos jeunes aient du travail, comment faire pour que leur ing?niosit? explose. C?est comment faire pour qu?ils vendent leurs produits un peu partout dans le monde et gagner de l?argent.
Sur le plan institutionnel et politique, il y a des d?cisions ? prendre pour faire bouger les choses, que toutes les r?glementations s?adaptent aux PME. Cela c?est un gros chantier que je porterai certes avec les ?lus, les op?rateurs ?conomiques, les chambres de commerces de la sous-r?gion, parce que nous devons travailler tous ensemble pour garantir la production des PME. Une PME ne doit ?tre trait?e de la m?me mani?re qu?une multinationale. Toute cette diff?renciation, ce sont des d?bats qui doivent ?tre faits dans une vision commune et collective.
Le Pr?sident de la R?publique a mis en place le minist?re des petites et moyennes entreprises (PME), c?est une bonne chose. Il existe d?autres structures qui concourent au d?veloppement des PME, mais la chambre de commerce reste le lieu du vrai d?bat, le lieu o? tout le monde se retrouve, o? tout le monde r?fl?chit de fa?on collective pour trouver des solutions. Il s?agit de trouver des solutions ? la fiscalit?, de trouver des solutions ? la comptabilit? qui sied ? notre syst?me.

Le choix du pr?sident de la Chambre a-t-il un relent politique ?

Ce serait une erreur de penser ? politiser la chambre de commerce. Elle concerne exclusivement les op?rateurs ?conomiques. Ceux d?entre nous qui pensent qu?il faille venir faire de la politique ? la chambre de commerce, que ceux-l? attendent les ?lections l?gislatives et municipales pour pouvoir s?exprimer. Nous voulons que la politique s??loigne de la chambre de commerce. C?est ce que le ministre billon a dit aux membres. Il a souhait? que cette ?lection ne soit pas une affaire politique. Il ne veut pas qu?on transporte la politique dans les chambres de commerce pour emp?cher les op?rateurs ?conomiques de travailler et retarder encore la marche du pays. Ce n?est pas le lieu pour faire de la politique.
Actutransport.net
[...]