Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux | Côte d’Ivoire/Douanes- Le Colonel DAH Pierre vient d’être choisi en conseil des ministres DG par intérim des DOUANES IVOIRIENNES ce mercredi 03 mai 2017 |
C’était le 15 avril 2016, dernier, lorsque le Président de l’assemblée nationale, SORO KIGBAFORI GUILLAUME, s’est dit être interpellé par la grogne des populations lors d’une déclaration. Retour sur la déclaration à l’heure où l’inflation des denrées alimentaires a pris une allure vertigineuse.
Les plaintes des populations ivoiriennes pour dénoncer la cherté de la vie de façon générale « interpellent » les députés qui ont un « devoir de vérité » envers elles, a déclaré mercredi le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, à l’ouverture de la première session de l’année 2016 à Abidjan.
« Notre qualité d’élus du peuple nous oblige à un devoir de vérité (…) Nous ne pouvons feindre d’ignorer ces voix qui de plus en plus se font entendre et nous interpellent sur le coût de la vie et sur l’opportunité de certaines mesures que nos braves populations ne comprennent toujours pas », a dit M. Soro dans son discours d’ouverture.
Citant la « hausse de la facture de l’électricité » ou encore « le changement de la version actuelle du permis de conduire » parmi les mesures contestées à travers les « médias virtuels » qui représentent les « canaux exclusifs d’expression (des) mécontentements », il a invité les « mouvements syndicaux et associatifs à porter avec courage et responsabilité les préoccupations sociales ».
« Ce n’est qu’à ce prix qu’un véritable dialogue social peut être instauré et diligemment conduit avec méthode et efficacité », a indiqué Guillaume Soro, estimant que les populations « réclament plus d’inclusivité (et) de solidarité » de la part des « couches favorisées ».
A l’issue d’un Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement ivoirien a annoncé mercredi une adresse de M. Ouattara aux Ivoiriens le 1er mai, dans laquelle il abordera la question de la cherté de la vie.
MYA
Par Manuella YAPI
[...]
Actualités