Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Afrique de l’Ouest/ L’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) dispose désormais d’une agence à San Pedro, dans la cité balnéaire de Côte d’Ivoire | Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux |
L’on se souvient qu’au début du mois d’août, le Haut conseil des entreprises et patrons du transport terrestre de Côte d’Ivoire (HCEPTR-CI) avaient décidé de réduire les coûts de transport sur tout le territoire ivoirien. Cette décision très salutaire a été appréciée des usagers, car, pour eux les anciens prix étaient excessifs. Si cette décision connait une application effective sur les longues distances (entre Abidjan et les villes de l’intérieur), notamment, d’Abidjan à Bondoukou (Grand Est du pays) long de 413 kilomètre qui baisse de 7000 FCFA à 5000 FCFA ; d’Abidjan à Bouaké (Centre du pays) distant de 400 KM qui passe de 6500 FCFA à 5000 FCFA, etc. les wôrô wôrô et voiture banalisées qui circulent dans le District d’Abidjan refusent d’appliquer la décision. Une visite des journalistes de notre site dans les gares routières a permis de découvrir que cette décision qui n’est pas du goût de ces acteurs qui se pavanent illégalement à Abidjan suscités qui n’entendent pas mettre en application cette mesure. C’est le cas des taxis wôrô wôrô (quelques en règle) et autres véhicules banalisés qui font la ligne entre la commune de Yopougon et celles des autres quartiers du District d’Abidjan. Après des semaines de résistances, il donc temps pour le HCEPTR de passer à la répression pour faire savoir à ces conducteurs de wôrô wôrô que le District d’Abidjan n’est pas leur propriété mais appartient à l’Etat de Côte d’Ivoire qui a établi ce Haut conseil. [...]
Actualités