Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux | Côte d’Ivoire/Douanes- Le Colonel DAH Pierre vient d’être choisi en conseil des ministres DG par intérim des DOUANES IVOIRIENNES ce mercredi 03 mai 2017 |
Le ministre des transports, Gaoussou Touré, et les acteurs du secteur ont décidé d’organiser le milieu routier afin d’avoir un seul interlocuteur et créer la richesse. Mais la mise en œuvre dudit projet, dans sa phase pratique, donne un peu de frayeur, à en croire les responsables de l’union des transporteurs de Côte d’Ivoire (unitraci) qui voient à l’horizon un affrontement si rien n’est fait. En effet, au cours d’une conférence de presse que le 1er vice président de l’unitraci, Diabagaté Bakary, a animée le samedi dernier à son siège d’Adjamé, il a exprimé son indignation contre une certaine pratique. Qui serait source d’un véritable désordre. «Nous exprimons notre indignation par rapport à une situation qui, si nous n’y prenons garde, risque d’embraser le front social» a martelé Diabaté Bakary avant de dénoncer un vice de procédure à travers la démarche entreprise par le gouvernement pour la matérialisation de l’ambition commune. «La campagne de sensibilisation que nous devrons tous organiser sur l’ensemble du territoire s’est transformée en une mission d’installation des délégués. Il y a vice de procédure en ce sens qu’il est non seulement impossible d’installer des délégués avant de créer la structure mais surtout qu’il n’a jamais été établi de modalités à remplir pour faire partie de cette structure ou être candidat à un poste. Pis, aucun texte n’existe pour en donner des informations» a t il ajouté. Mais non sans avoir attiré l’attention des autorités sur les risques que cela pourrait causer. «Les délégués qu’on installe actuellement appartiennent à un même syndicat. Ce qui se fait actuellement est sans fondement et ne saurait obtenir le soutien de vraies entreprises de transports en Côte-d’Ivoire dans le sens des objectifs que le ministre Gaoussou veut assigner à la structure. Nous arrivons pour le moment à contenir nos adhérents sur le terrain mais cela ne saurait perdurer. Donc qu’on invite tous les acteurs pendant qu’il est encore temps à un séminaire pour discuter et valider les modalités de création de cette structure», a conclu le conférencier.
Sce N.R/ Bécanty
[...]
Actualités