Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux | Côte d’Ivoire/Douanes- Le Colonel DAH Pierre vient d’être choisi en conseil des ministres DG par intérim des DOUANES IVOIRIENNES ce mercredi 03 mai 2017 |
la position stratégique et le rôle prépondérant du port autonome d’Abidjan dans l’économie ivoirienne avec 90% des échanges extérieurs du pays, 85% des recettes douanières, la structure est en avant-garde de la bataille pour l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020, un objectif que vise le Président de la République, SEM Alassane Ouattara. Finis donc les écueils du contexte de crise qui prévalaient au 1er moment de la prise de fonction de l’actuelle direction générale. On peut le dire aujourd’hui sans grand risque de se tromper, le port autonome d’Abidjan avance résolument vers la réalisation de grandes ambitions. Il s’agit d’en faire le port leader sur la côte atlantique de l’Afrique. Le 1er travail de a consisté à mettre l’institution aux standards internationaux de port moderne consistant à la remise à niveau des infrastructures et de la politique managériale.


Au niveau des infrastructures
Le programme a consisté d’abord à la réhabilitation des infrastructures existantes et à concevoir de nouveaux projets, notamment la construction d’un môle au port de pêche et au remblaiement de la baie lagunaire de VRIDI dont les travaux sont terminés. Ensuite, les travaux d’élargissement et d’approfondissement de la passe d’entrée du canal de Vridi et la construction du 2nd terminal à conteneurs, en cours.


Management et gouvernance du PAA
A ce niveau la 1ère action d’envergure a été l’installation d’un conseil d’Administration dissout 10 ans plutôt. L’on est sans ignorer que le conseil d’Administration est le socle d’une bonne gouvernance de toute entreprise. Ainsi, grâce à l’amélioration des contrôles internes, le chiffre d’affaires de l’entreprise a enregistré une hausse significative passant de 51 milliards francs CFA en 2011 à 79,5 milliards francs CFA en 2015, soit une progression significative de 35%. Des efforts importants ont été entrepris pour la maîtrise des charges, permettant de résorber les déficits et de dégager les marges positives. Cet embellissement de de la situation financière de l’entreprise a fortement contribué à l’obtention de la note A+, attribuée par l’agence de notation financière Bloomfield Investissement Corporation en juillet 2016 Cette note certifie que le port d’Abidjan respire une bonne santé financière et les perspectives sont stables, des gages supplémentaires pour la poursuite de ses investissements.

Au plan des ressources humaines, d’importantes mesures ont été prises pour améliorer la gestion, à travers le redimensionnement des effectifs, l’intégration de nouvelles compétences, la résorption du déficit en personnel technique et la mise en place d’une politique d’adéquation Homme/poste. En outre, l’évaluation des risques professionnels et la mise en place de mesures de prévention, actuellement en cours, devront permettre de garantir la sécurité et la santé du personnel.

Au plan commercial, la stratégie de repositionnement du port d’Abidjan a conduit la communauté portuaire a réalisé des missions en direction des partenaires clients des pays de l’hinterland et d’Europe. L’impact de cette offensive commerciale s’est traduit par une forte croissance du trafic global des marchandises, passant de 160.642.542 tonnes en 2011 à 21.926.247 en 2015, soit une plus-value de 24%.

Par ailleurs, le port autonome d’Abidjan qui attache du prix au développement, d’un service de qualité aux navires et aux marchandises, a réaffirmé son engagement en faveur du management d’excellence, à travers le renouvellement de sa certification à la norme ISO 9001 version 2008 et celle relative à l’environnement ISO 14001 version 2004, par étapes niveau 2/3. Désormais le défi est orienté sur le niveau 3/3.

Concernant la sûreté, après l’obtention de la certification au code ISPS en juillet 2014, la direction générale a maintenu ses avancées en la matière. La concession de cet important facteur de compétitivité des ports à un opérateur privé a considérablement amélioré la sûreté et la sécurité sur la plateforme portuaire grâce aux investissements réalisés et aux contrôles plus accrus.


L’exploitation
A ce niveau, un nouveau système d’information portuaire (SIP) plus performant, en remplacement du SYGAP, a été récemment déployé. En plus de fluidifier les escales et les trafics, le nouveau SIP, basé sur les dernières technologies informatiques, assure également une meilleure facturation des prestations, de la production des statistiques et des relations avec la clientèle.
Cette plateforme informatique devrait aussi faciliter les échanges d’informations avec les parties prenantes grâce à des interfaces entre le système d’aide à la navigation et celles d’information des compagnies maritimes.

La coopération internationale
Le port autonome d’Abidjan a toujours fait de la coopération interportuaire l’un des piliers majeurs de sa politique managériale. Cet engagement s’est soldé par un rayonnement du port d’Abidjan au plan international à travers l’élection de son directeur général, Hien Yacouba Sié, au poste de vice-président de la région Afrique-Europe de l’association internationale des ports et Rades (IAPH) en juin 2015 à Hambourg (Allemagne) Le directeur général du PAA a également occupé le poste de président de l’association de gestion des ports d’Afrique de l’ouest et du centre (AGPAOC). Toutes ces mesures et actions mises en œuvre par l’autorité portuaire ont pour point de convergence, le maintien du leadership sous régional du port d’Abidjan qui ne cesse de monter en compétitivité. D’où la nécessité de poursuivre son développement afin d’accompagner la Côte d’Ivoire sue le chemin de l’émergence.
Infos/ Edito PAA-Magazine
[...]
Actualités