Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux | Côte d’Ivoire/Douanes- Le Colonel DAH Pierre vient d’être choisi en conseil des ministres DG par intérim des DOUANES IVOIRIENNES ce mercredi 03 mai 2017 |
Dans le cahier des charges scellant la concession du le transport lagunaire à Abidjan à STL et la CITRANS, la mise en activité des bateaux desdites sociétés devraient démarrer en janvier ou tout au plus le 5 mars dernier. Malheureusement, jusqu’à ce jour, rien n’est effectif. Et les usagers continuent de souffrir pour la traversée de la lagune, puisque la SOTRA ne peut plus assurer cette tâche.
Lu dans Abidjan.net
Bientôt le démarrage effectif des activités de STL (Société de "Transport Lagunaire"), filiale de "SNEDAI Groupe" Après plusieurs mois de travaux de construction en Europe, les bateaux de l’entreprise qui serviront au transport "public et touristique" sur le plan d’eau lagunaire Abidjanais sont en route pour la capitale économique ivoirienne. Les 2 premiers navires baptisés KONG et AGBOVILLE (du nom de deux grandes villes ivoiriennes) ont quitté Hambourg en Allemagne la semaine dernière pour arriver à Abidjan le 12 Décembre. Conçus et montés par le constructeur naval Hollandais DAMEN (référence dans le milieu" numéro 1 Européen"), les bateaux ont été réceptionnés par l’homme "d’affaires" ivoirien Adama BICTOGO, Président directeur général de SNEDAI Groupe dont STL est l’une des filiales. 4 autres bateaux suivront d’ici "début Janvier". L’idée, selon le Président Directeur Général de SNEDAI Groupe, c’est de mettre fin aux souffrances des abidjanais qui n’en peuvent plus des bouchons interminables "et autres externalités liées aux transports à Abidjan". 6 communes seront ralliées dans la première phase du projet : Cocody, Plateau, Treichville, Koumassi, Yopougon, Marcory. Pour la première année, Ce sont près de 25 mille passagers qui seront transportés par jour. Les premiers navires " (supprimé le nombre) " serviront également au transport des athlètes des 8ièmes jeux de la Francophonie prévues à Abidjan en juillet 2017.
Avec au total une flotte navale de 45 bateaux à déployer sur 4 ans, STL veut ainsi "accompagner le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre de sa nouvelle politique des transports pour améliorer la mobilité dans la capitale avec une population estimée à près de 5 millions d’habitants".

En plus du transport public, la compagnie STL proposera des services de navigation de plaisance. "Baie des milliardaires, Île Boulay, Songon, Jacqueville, Bassam, Assouindé, et Assinie "sont entre autres quelques stations balnéaires que STL envisage offrir " à sa clientèle" pour découvrir les atouts touristiques du littoral ivoirien.
Lu dans lediplomatique
Du mouvement sur la lagune Ebrié. Désormais, il faudra compter aussi, à part la SOTRA (entreprise d’Etat), avec la STL et la CITRANS dans le transport lagunaire à Abidjan. Ces deux compagnies privées viennent de réceptionner et procéder à la mise en eau de leurs premiers bateaux de transports en commun. Leur objectif, faciliter la mobilité des habitants de la capitale économique ivoirienne.
STL
La STL (Société de transport lagunaire), filiale du Groupe SNEDAI de l’homme d’affaire Adama Bictogo, a réceptionné ses deux premier bateaux-bus le 20 décembre 2016 au port d’Abidjan, en prélude au démarrage de ses activités en janvier 2017. Ces engins baptisés « Agboville et « Kong » sont arrivés en provenance de la Hollande où il ont été construits.
L’entreprise va démarrer avec quatre autres bateaux, et devrait recevoir, d’ici Juillet, 16 bateaux. Ce projet va coûter près de 45 milliards de FCFA. « C’est une délégation de service, c’est un BOT (Build, Operate, Transfer ou Construction-Exploitation-Transfert) sur 30 ans », précise Adama Bictogo, qui signale que cette nouvelle société de transport lagunaire va créer 400 emplois.

La capacité d’un bateau-bus de STL est de 150 places, ce qui permettra conformément aux études de la Banque mondiale, de «transporter 50 000 personnes par jour à raison de 30 minutes de rotation par bateau», laisse entendre le patron du Groupe SNEDAI, indiquant que le ticket coûtera 500 FCFA.
CITRANS
CITRANS a quant à elle procédé à la mise en eau de son premier navire le mardi 28 décembre 2016 à Abidjan. Ce bateau de dernière génération baptisé "Lady Dominique" a une capacité de 240 places.
Le PDG de CITRANS, Zoumana Bakayoko, a convié à cette occasion plusieurs personnalités du pays.
Dans le cahier des charges scellant la concession du le transport lagunaire à Abidjan à STL et la CITRANS, la mise en activité des bateaux desdites sociétés devraient démarrer en janvier ou tout au plus le 5 mars dernier. Malheureusement, jusqu’à ce jour, rien n’est effectif. Et les usagers continuent de souffrir pour la traversée de la lagune, puisque la SOTRA ne peut plus assurer cette tâche.
Lu dans Abidjan.net
Bientôt le démarrage effectif des activités de STL (Société de "Transport Lagunaire"), filiale de "SNEDAI Groupe" Après plusieurs mois de travaux de construction en Europe, les bateaux de l’entreprise qui serviront au transport "public et touristique" sur le plan d’eau lagunaire Abidjanais sont en route pour la capitale économique ivoirienne. Les 2 premiers navires baptisés KONG et AGBOVILLE (du nom de deux grandes villes ivoiriennes) ont quitté Hambourg en Allemagne la semaine dernière pour arriver à Abidjan le 12 Décembre. Conçus et montés par le constructeur naval Hollandais DAMEN (référence dans le milieu" numéro 1 Européen"), les bateaux ont été réceptionnés par l’homme "d’affaires" ivoirien Adama BICTOGO, Président directeur général de SNEDAI Groupe dont STL est l’une des filiales. 4 autres bateaux suivront d’ici "début Janvier". L’idée, selon le Président Directeur Général de SNEDAI Groupe, c’est de mettre fin aux souffrances des abidjanais qui n’en peuvent plus des bouchons interminables "et autres externalités liées aux transports à Abidjan". 6 communes seront ralliées dans la première phase du projet : Cocody, Plateau, Treichville, Koumassi, Yopougon, Marcory. Pour la première année, Ce sont près de 25 mille passagers qui seront transportés par jour. Les premiers navires " (supprimé le nombre) " serviront également au transport des athlètes des 8ièmes jeux de la Francophonie prévues à Abidjan en juillet 2017.
Avec au total une flotte navale de 45 bateaux à déployer sur 4 ans, STL veut ainsi "accompagner le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre de sa nouvelle politique des transports pour améliorer la mobilité dans la capitale avec une population estimée à près de 5 millions d’habitants".

En plus du transport public, la compagnie STL proposera des services de navigation de plaisance. "Baie des milliardaires, Île Boulay, Songon, Jacqueville, Bassam, Assouindé, et Assinie "sont entre autres quelques stations balnéaires que STL envisage offrir " à sa clientèle" pour découvrir les atouts touristiques du littoral ivoirien.
Lu dans lediplomatique
Du mouvement sur la lagune Ebrié. Désormais, il faudra compter aussi, à part la SOTRA (entreprise d’Etat), avec la STL et la CITRANS dans le transport lagunaire à Abidjan. Ces deux compagnies privées viennent de réceptionner et procéder à la mise en eau de leurs premiers bateaux de transports en commun. Leur objectif, faciliter la mobilité des habitants de la capitale économique ivoirienne.
STL
La STL (Société de transport lagunaire), filiale du Groupe SNEDAI de l’homme d’affaire Adama Bictogo, a réceptionné ses deux premier bateaux-bus le 20 décembre 2016 au port d’Abidjan, en prélude au démarrage de ses activités en janvier 2017. Ces engins baptisés « Agboville et « Kong » sont arrivés en provenance de la Hollande où il ont été construits.
L’entreprise va démarrer avec quatre autres bateaux, et devrait recevoir, d’ici Juillet, 16 bateaux. Ce projet va coûter près de 45 milliards de FCFA. « C’est une délégation de service, c’est un BOT (Build, Operate, Transfer ou Construction-Exploitation-Transfert) sur 30 ans », précise Adama Bictogo, qui signale que cette nouvelle société de transport lagunaire va créer 400 emplois.

La capacité d’un bateau-bus de STL est de 150 places, ce qui permettra conformément aux études de la Banque mondiale, de «transporter 50 000 personnes par jour à raison de 30 minutes de rotation par bateau», laisse entendre le patron du Groupe SNEDAI, indiquant que le ticket coûtera 500 FCFA.
CITRANS
CITRANS a quant à elle procédé à la mise en eau de son premier navire le mardi 28 décembre 2016 à Abidjan. Ce bateau de dernière génération baptisé "Lady Dominique" a une capacité de 240 places.
Le PDG de CITRANS, Zoumana Bakayoko, a convié à cette occasion plusieurs personnalités du pays.
[...]
Actualités