Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d’Ivoire/ L’assassinat d’un apprenti de gbaka à Abidjan sud ce dimanche 20 août 2017 a été à la base d’une perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Côte d’Ivoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8ème Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 à 19 HGMT. | Côte d’Ivoire/ Le pont Félix Houphouët Boigny nécessite une petite couche de bitume avant le démarrage des 8ème jeux de la Francophonie. | La Compagnie ivoirienne des transports (Citrans) a lancé samedi à Abidjan ses activités avec une flotte de 06 bateaux | Côte d’Ivoire/Douanes- Le Colonel DAH Pierre vient d’être choisi en conseil des ministres DG par intérim des DOUANES IVOIRIENNES ce mercredi 03 mai 2017 |
L’information est rependue comme de la poudre dans le secteur de la grande chaine des Transports terrestres, les ménages, mais surtout dans les gares routières des wôrô, taxis et autres véhicules banalisés. En effet, depuis 2 semaines environ, les ‘’Gnambros’’ ont augmenté les frais de chargement journalier. Nous avons vérifié l’information relative à ces augmentations qui est avérée. A la gare de Plateau sis au grand carrefour de Koumassi, les frais de chargement sont passés de 1500 FCFA à 2000 FCFA pour les voitures de 7 places. A cela, il faut ajouter 500 FCFA contre 300 FCFA auparavant pour le 1er chargement. Tôt le matin, le conducteur doit débourser 2500 FCFA pour avoir accès à la gare de Koumassi ou du Plateau. En clair, avant d’exploiter cet axe, le conducteur doit débourser 5000 FCFA contre 3600 FCFA (1900 X2) par le passé, avant le 10 mars dernier.

Pour les HIACES et DYNA qui relient la commune de Koumassi à Yopougon, les frais sont passés de 2500 FCFA à 4500 FCFA. L’accusation des propriétaires et conducteurs desdits véhicules est claire. ‘’Ce changement que rien n’explique vise à augmenter les pourboires du nouveau ministre Amadou Koné’’ de ‘’plus en plus menaçant’’. Afin d’avoir la version du ministère, nous avons rencontré le directeur du service communication du ministère des Transports, Samou Diawara, le mercredi 29 mars 2017 au cabinet qui n’a trouvé mieux à répondre que de banaliser cette ‘’affaire qui a créé un climat de malaise au sein des transports terrestres et enfle chaque jour’’, a précisé une haute autorité du secteur.

A ce stade, il faut craindre que les conducteurs des taxis, wôrô-wôrô et autres véhicules banalisés entrent en grève qui pourrait avoir de graves conséquences sur la mobilité à Abidjan au moment où la Sotra (société des Transports abidjanais) peine à se relever de la faillite. L’on se souvient, c’est exactement ce qui s’est passé sous l’ex- ministre, Gaoussou Touré, jusqu’à le couler le 11 janvier dernier. Il revient au 1er ministre, Gon Coulibaly, de prendre les décisions pour mettre fin à ce qu’on pourrait appeler ‘’Transport Gate’’.
Actutransport.net
[...]
Actualités