Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d'Ivoire / SOTRA-Des Bus à cuir la chaire humaine ont remplacé les mastodontes émergents (Nous y reviendrons dans un dossier). | Côte d’Ivoire/ Le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) Moussa Traoré nommé à la CQOMMISSION DES Droits de l’Homme. | Afrique de lOuest/ LAcadmie Rgionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) dispose dsormais dune agence San Pedro, dans la cit balnaire de Cte dIvoire | Cte dIvoire/ Lassassinat dun apprenti de gbaka Abidjan sud ce dimanche 20 aot 2017 a t la base dune perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 | Cte dIvoire-Abidjan 2017/ Ouverture des 8me Jeux de la Francophonie ce vendredi 21 juillet 2017 19 HGMT. |
EBRIN YAO REMI, 2ème VICE-PRESIDENT DU MFA, ANALYSE LA GOUVRENANCE OUATTARA ET REPOND AU MINISTRE SIAKA OUATTARA
2ème Vice-président du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), Ebrin Yao Rémi, n’est pas allé du dos de la cuillère pour répondre à l’actuel ministre des affaires civiques. Il passe, dans cette interview, en revue de la gouvernance du Président Alassane Ouattara.
EBRIN YAO REMI, 2ème VICE-PRESIDENT DU MFA, quelle analyse faites-vous sur la gestion du RHDP depuis l’accession du Président ALASSANE Ouattara au pouvoir ?

Merci pour l’opportunité que vous me donnez pour exprimer mon point de vue sur le bilan du Président ALASSANE Ouattara.
C’est avec beaucoup d’émotions et de grandes satisfactions que je vais vous donner quelques grandes lignes de ses nombreuses réalisations. Voyez-vous, le Président ALASSANE Ouattara a hérité d’un pays à 90% détruit et anéanti au plan économique après dix (10) années de crise socio-politique.
Homme de conviction, de parole et plein d’amour pour sa Patrie, il a en moins de dix (10) années redonné une lueur d’espoir à toute une nouvelle génération et à la population ivoirienne par la réalisation de grands chantiers dont nous pouvons citer quelque uns : le pont HKB, le bitumage de plusieurs milliers de km de routes, la construction de plusieurs centres de santé, l’électrification de centaines de villages sans oublier le déblocage des salaires des fonctionnaires.
Je peux donc conclure que, le Président ALASSANE Ouattara a fait ce qu’il peut, et de mon point vue, il peut encore faire mieux au plan économique, au plan social, au niveau de la réconciliation nationale et même au plan structurel si les ivoiriens lui accorde toujours leur confiance.
Je tiens donc à le féliciter personnellement pour tous ses acquis et surtout d’avoir pris l’engagement devant toute la nation entière de passer la main à une nouvelle génération en 2020.
Le père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, feu Felix HOUPHOUET BOIGNY, qui a su nous laissé un grand héritage : « le Dialogue, la Tolérance et l’Amour du prochain », alors pour ma part, je crois de toutes mes forces que le dialogue est toujours possible entre le Président ALASSANE Ouattara, son aîné le Président BEDIE et son frère le Président Laurent GBAGBO pour une Côte d’Ivoire unie et réconciliée.

Quelle est votre analyse sur les dernières nominations du Président ALASSANE Ouattara, concernant les Sénateurs, étant donné que le MFA n’a vu aucun de ses cadres promus ?


Merci pour la pertinence de votre question, sachez simplement que je n’ai aucun point de vue particulier à donner, ayant un représentant au sein du Gouvernement RHDP en la personne de OUATTARA Siaka, c’est à lui de défendre les intérêts du MFA afin qu’on puisse avoir la nomination de l’un des nôtres, malheureusement il n’a pas la compétence requise pour défendre un quelconque dossier d’un militant.
Je peux donc conclure que, la faute n’incombe ni au Président de la République, son Excellence ALASSANE Ouattara ni au Premier Ministre GON. OUATTARA Siaka est un incompétent qui ne pense qu’à son ventre, qui n’a pas su négocier, poser les réels besoins du MFA et surtout expliquer au Chef de l’Etat l’importance pour notre Parti d’avoir au moins un sénateur. Sincèrement, c’est une déception totale pour nos militants.

Vu les nominations des cent douze (112) membres du Conseil Politique du RHDP, le fait que OUATTARA Siaka soit le seul cadre du MFA a y figuré, peut- il être considéré comme une trahison ?

Bien sûr c’est une trahison de trop, et cela démontre bien que OUATTARA Siaka n’a aucun poids dans les prises de décision au sein de la direction du nouveau groupement RHDP. Par ailleurs, je tiens à vous informer que, suite à notre 2ème congrès extraordinaire qui s’est tenu le 25 mars 2018 à Bondoukou, le Haut Conseil du MFA, nouvelle instance suprême avait au cours de sa session extraordinaire du 26 décembre 2018, exigé de OUATTARA Siaka un rendez ferme auprès du Président du RHDP, son Excellence ALASSANE Ouattara et du Premier Ministre AMADOU GON, afin de donner la position et la vision du MFA au sein de ce nouveau groupement RHDP en constitution.
Mais hélas, après plus de quatre (04) mois, OUATTARA Siaka nous fait toujours croire que ni le Président ALASSANE ni le Premier Ministre GON n’est disponible pour nous recevoir à cause de leur calendrier très chargé.

Certains de vos adversaires au sein de votre Parti le MFA, racontent dans certains milieux que vous menez un combat pour le PDCI-RDA, est-il vrai ?

Ah bon ? Je suis fort surpris de vous entendre dire ça. Pour rappel, sachez que le MFA mon Parti est membre fondateur de la plate-forme du Rassemblement des Houphouétistes signée à Paris en 2005.
Réalisée par Adjoumani D/ Actutransport.net
[...]
Actualités