Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Le budget de 2020 s`équilibre en ressources et en charges à 8061 milliards de Fcfa (Conseil de ministres). | Côte d'Ivoire / SOTRA-Des Bus à cuir la chaire humaine ont remplacé les mastodontes émergents (Nous y reviendrons dans un dossier). | Côte d’Ivoire/ Le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) Moussa Traoré nommé à la CQOMMISSION DES Droits de l’Homme. | Afrique de lOuest/ LAcadmie Rgionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) dispose dsormais dune agence San Pedro, dans la cit balnaire de Cte dIvoire | Cte dIvoire/ Lassassinat dun apprenti de gbaka Abidjan sud ce dimanche 20 aot 2017 a t la base dune perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 |
A l’instar des autres pays africains, la Côte d’Ivoire a célébré la 8ème journée africaine de la sécurité routière ce vendredi 15 novembre 2019 avec pour thème : ‘’œuvrons ensemble à préserver la vie des enfants sur nos routes’’.
C’est à la mosquée d’Aghien, dans la commune de Cocody-Abidjan que l’équipe de l’Office de la sécurité routière (OSER) conduite par son directeur général, Baffah Koné, a démarré la campagne de sensibilisation sur la sécurité routière. Dans son sermon le Cheik Boikary Fofana dit le message religieux de sensibilisation en présence des nombreux musulmans réunis pour la prière de ce 3ème vendredi du mois de novembre 2019.
Face au nombreux deils engendrés par les accidents sur les routes du continent, l’Union Africaine a décrété la journée du 15 novembre pour la commémoration des victimes des accidents afin de sensibiliser, à cette occasion les usagers du transport sur les méfaits de la mauvaise conduite et du mauvais comportement. Dans sa déclaration, le Cheik Boikary a véhiculé le message suivant : ‘’nous avons été contacté par les responsables du ministère des Transports à travers l’Office de la sécurité routière (OSER) afin de prodiguer des conseils aux conducteurs pour qu’il ait moins d’accidents sur nos routes et aussi des prières à l’endroit des victimes. C’est pourquoi après nos prières à Dieu nous avons fait savoir aux conducteurs que la consommation d’excitants (drogue ; alcool, etc.) est interdite au volant. Nous leur avons dit aussi qu’ils sont responsables de la vie des passagers et de leurs biens qu’ils transportent. Leur responsabilité est engagée devant Dieu et les hommes. Nous avons aussi demandé aux conducteurs de faire régulièrement leur visite pour éviter les pannes sur les routes, cause de nombreux accidents et enfin les inviter à respecter le code de la route’’.
Quant au directeur général de l’Office de la Sécurité Routière, Baffah Koné, il a justifié que le choix de ce thème ‘’œuvrons ensembles pour préserver la vie des enfants sur nos routes est consécutif au taux élevé d’enfants accidentés au cours de l’année 2018. Selon le Dg de l’OSER, 32% d’enfants ont été tués dans les accidents en 2018 et une nette augmentation de 4% d’accidents la même année, soit 12533 contre 12061 en 2017 en Côte d’Ivoire. Au niveau de causes majeures des accidents sur les routes ivoiriennes, il y a les facteurs humains. Notamment, le non-respect des feux tricolores, du panneau stop, des règles de priorité, les dépassements défectueux, le chevauchement de la ligne continue, la circulation sur la partie gauche de la chaussée, le défaut de maîtrise, la vitesse excessive, les stationnements dangereux, l’imprudence du conducteur, du piéton, du passager et des 2 Roues. Pour les facteurs véhicule et roue, on note la défaillance technique et les chaussées dégradées.
Le directeur général a profité pour donner quelques conseils aux conducteurs. Ainsi, leur a-t-il demandé de respecter le Code de la route qui consiste notamment à porter sa ceinture de sécurité ou un casque homologué, respecter les distances minimales de sécurité, respecter les limitations de vitesse, respecter les stops et feux rouges, ne pas conduire en ayant bu ou consommer des stupéfiants, etc. Après les mosquées, la direction générales de l’OSER et son ont mis le cap sur les églises. A cet effet, l’Eglise des Assemblées de Dieu de Yopougon SIPOREX a été choisie pour abriter le dimanche 17 novembre 2019 la prière pour les victimes des accidents et la sensibilisation des usagers des routes. (Nous y reviendrons).
UPLCI
[...]
Actualités