Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Le budget de 2020 s`équilibre en ressources et en charges à 8061 milliards de Fcfa (Conseil de ministres). | Côte d'Ivoire / SOTRA-Des Bus à cuir la chaire humaine ont remplacé les mastodontes émergents (Nous y reviendrons dans un dossier). | Côte d’Ivoire/ Le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) Moussa Traoré nommé à la CQOMMISSION DES Droits de l’Homme. | Afrique de lOuest/ LAcadmie Rgionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) dispose dsormais dune agence San Pedro, dans la cit balnaire de Cte dIvoire | Cte dIvoire/ Lassassinat dun apprenti de gbaka Abidjan sud ce dimanche 20 aot 2017 a t la base dune perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 |
Actutransport.net
En Côte d’Ivoire, selon les statistiques fournies par la direction de l'Office de la sécurité routière (OSER) chaque année, les accidents de la circulation occasionnent en moyenne 1 000 décès et 12 000 Blessés. Les piétons qui sont les usagers de la route les plus fragiles, sont impliqués dans 50% de ces accidents, avec comme conséquences 40% des tués et 29% des blessés. La situation est préoccupante et il faut agir vite. Pour mettre fin à une telle hécatombe.

Le gouvernement à travers le ministère des transports fait recours à des mesures de prévention routière. Ainsi, à la faveur de la journée africaine de la sécurité routière initiée en 2011 par l'Union africaine (UA) et qui se tient chaque 3ème dimanche du mois de novembre, le ministère en charge des transports et l'OSER, ont entrepris une vaste campagne de sensibilisation.

"Œuvrons ensemble à préserver la vie des enfants sur nos routes" c'est le thème autour duquel la sensibilisation a été menée cette année. A côté de ce thème central, d'autres thèmes spécifiques ont été abordés selon l'intérêt et les circonstances. Tel: «Il vaut mieux perdre une seconde de sa vie que de perdre sa vie en une seconde».

La Communauté musulmane et l'Eglise des Assemblée de Dieu pleinement engagées

Bien que les causes des accidents de la route soient clairement identifiés et connues, nul doute que parfois, certaines causes échappent à l'entendement humain. D'où l'implication des hommes de Dieu dans les mesures de prévention à travers leurs prières. Ainsi, pour la 8ème édition de la journée africaine de la sécurité routière, le ministère des transport et l'OSER ont investi les lieux de culte pour passer des messages de sensibilisation à l'endroit des fidèles.

Le vendredi 15 novembre dernière par ailleurs décrété jour commémoratif de la paix en Côte d'Ivoire, le Directeur général de l'OSER a prié avec ses coreligionnaires de la grande mosquée des deux-Plateaux/ Aguien dans la commune de cocody. A cette occasion M. Baffa Koné a passé le message de sensibilisation aux fidèles musulmans. Dans son intervention le DG de l'OSER a mis l'accent sur des facteurs tels que la vitesse excessive, l’usage du téléphone au volant, la conduite en état d’ivresse, l’utilisation de la ceinture de sécurité, le port du casque de sécurité, l’état mécanique des véhicules, l’état des infrastructures routières, la formation des conducteurs, la prise en charge rapide des victimes d’accident (…).

Selon lui "en agissant sur ses facteurs, il est possible de faire l’économie de nombreuses vies humaines et d’importances ressources financières». L’imam, dans son sermon du jour est revenu sur le message du DG et non sans dire des prières pour qu'Allah protège tous les usagers de la route.

le dimanche 17 novembre, ce fut le tour de l'Eglise des Assemblée de Dieu de Yopougon -Gare, temple Emmanuel, d'accueillir la délégation du ministère des transports et l'OSER.M. Irié Raphael, au nom du ministère des transports a livré le message de la 8ème journée africaine de la sécurité routière. Face aux hommes de Dieu, l'émissaire du Ministre s'est exprimé en ces termes: «Convaincu que rien n’est impossible à Dieu, le ministre Amadou Koné demande de prier pour les victimes des accidents et pour que le Seigneur touche le cœur de tous les usagers de la route afin que la sagesse les guide»,

En réaction, le pasteur principal de l'Eglise, a remercié le gouvernement à travers le ministère pour cette initiative, jugée salutaire. Car dira-t-il , les accidents ne trient pas leurs victimes. Et le révérend N’Guessan Kouassi Emmanuel de rassurer que les autorités de l’église adhèrent totalement à l’initiative de l’OSER. «C’est à nous de continuer la sensibilisation à l'endroit de nos fidèles pour qu’ils puissent entrer dans le jeu d’un bon comportement sur les routes», a-t-il insisté.
Des kits composés de documents et matériels de sensibilisation ont été remis aux responsables de l'Eglises.

Actutransport.net[...]
Actualités