Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Côte d’Ivoire/ BAD: Les 55e Assemblées Annuelles de la BAD ont lieu du 25 au 27 août en mode virtuel | C’est dans une ambiance bon enfant que Doumbia Laciné a été plébiscité à Bouaké, le 15 août 2020 dernier, à la tête de l’Union des fédérations des conducteurs professionnels de poids lourds de l’Afrique de l’Ouest de Côte d’Ivoire ( | Côte d’Ivoire/ Transport terrestre-Plusieurs permis de conduire retirés par la commission paritaire ce 20 août 2020. | Le budget de 2020 s`équilibre en ressources et en charges à 8061 milliards de Fcfa (Conseil de ministres). | Côte d'Ivoire / SOTRA-Des Bus à cuir la chaire humaine ont remplacé les mastodontes émergents (Nous y reviendrons dans un dossier). |

Côte d’Ivoire/ Violence sur les infrastructures routières : Le GNTPOA monte au créneau

Le Groupement national des transporteurs professionnels ouest-Africains (GNTPOA), et l’Union des transporteurs de la nouvelle gare routière d’Adjamé (UTNGRA), viennent d’exprimer leurs mécontentements suite aux récentes violences faites sur les infrastructures routières et les véhicules. Les sentiments d’amertumes de ces structures, ont été exprimés le 3 septembre dernier par leur président Koné Bakary. «(…) C’est dommage. Et sans entrer dans une quelconque bataille de chiffres, nous pouvons affirmer que le bilan est lourd. Car, un seul pneu brulé sur le bitume, cause d’énormes désagréments à la longue. Généralement, c’est ce qui endommage le goudron, provoque les nids de poule, sources des accidents martèles », a d’emblée souligné l’orateur. Qui, poursuivant, a expliqué que les véhicules des transports de voyageurs souvent saccagés, transportent tous les Ivoiriens de tous les bords politiques et de toutes les ethnies sans aucune distinction.

Il dit alors ne pas comprendre pourquoi ces matériaux de travail sont la cible de violences. S’agissant des véhicules de transport de marchandises, le patron des transporteurs professionnels ouest-Africains, a clairement souligné que ces engins ravitaillent les populations Ivoiriennes en denrées alimentaires et d’autres nécessités. Par conséquent, le conférencier estime qu’il est inconcevable de les endommager. S’exprimant sous sa casquette de président de l’Union des transporteurs de la nouvelle gare routière d’Adjamé (Utngra), Koné Bakary, a invité l’ensemble des acteurs du transport d’Adjamé à plus de solidarité entre eux, de sorte à empêcher tous ceux qui veulent saccager leurs matériels de travail. «(…) Nous sommes des opérateurs économiques. Et par conséquent, nous n’accepterons pas que nos lieux de travail et nos matériels qui nous procurent notre substance quotidienne soient anéantis devant nous », a-t-il indiqué.
K. S /Actutransport.net
Légende/ Au centre, le président Koné Bakary lors de son intervention.





[...]
Actualités